CCD – Concatenated Disk Drives sur BSD

Et voilà, j’ai craqué. J’ai réinstallé une openbsd 🙂
Quel plaisir, quelle joie, quelle simplicité … bref c’est dlaballe !
Le but de CCD est de pouvoir utiliser du mirroring, du stripping ou autre de manière très simple sur OpenBSD. Grossièrement ca reprend le fonctionnement du RAID 0 et 1 et JBOD, ou d’un LVM sous linux.
Personnellement j’ai déjà configuré, installé et utilisé du RAID 0 et 5 chez moi et au taff, et à chaque fois de manière matérielle. Jamais encore de RAID logiciel, ou de LVM.
Avec quelques petits disques (entre 2 et 4 fois 40Go) sous la main, je voulais faire un espace de partage unique de taille globale. C’est la que je suis tombé sur CCD sous OpenBSD.
J’étais loin de me faire berner par la manpage de CCD qui avait l’air de présenter ca comme un outil qui se met en place en quelques secondes. En réalité j’ai bien passé une bonne heure dessus avant de comprendre ce qui ne fonctionnait pas (bug ou feature ? La question reste en suspens).

Je vais présenter la mise en place sous forme de tuto/retour d’expérience rapide:
Il faut donc avoir plusieurs disques (apparement si les disques sont de même taille et de même géométrie il y aurait un gain de performance), et openbsd (la 4.6 est sortie récemment)

Pan ! on attaque direct dans le “peut-être”. Je m’explique, j’avais commencé par installer le système de manière tout ce qu’il y a de plus classique. Tout le disque (wd0) utilisé par OBSD, 7 partitions, /, swap, /tmp, /usr, /var, /home et “CCD” (qu’il faut mettre en type ‘ccd’). Avec les lettres suivantes : a, b, d, e, f, g, h. Je l’avais dit, tout ce qu’il y a de plus normal.
Ensuite le deuxième disque avec lequel je voulais le concaténer, wd1, possédant une seule partition, wd1a de type ‘ccd’ aussi, car utilisé en entier par CCD.

Pour activer CCD et lui donner les partition que l’on veut merger, il faut éditer /etc/ccd.conf. Dans mon cas cela a donc donné :
# ccd ileave flags component devices
ccd0 0 none /dev/wd0h /dev/wd1a

Plus qu’à initialiser CCD pour que la magie s’opère, avec ccdconfig -C. Et effectivement, magie : kernel panic
Donc ! Pour l’histoire, et surtout pour la faire brève, en tout cas sur mon système, il a fallu que je modifie mes disklabels pour arriver à ce résultat :
# ccd ileave flags component devices
ccd0 16 none /dev/wd0e /dev/wd1e

Et oui, ça n’a l’air de fonctionner qu’avec les partitions ‘e’ de chaque disque. Heureusement que je pouvais réinstaller le système pour réserver la partition ‘e’ à CCD, je pense que c’était plus simple que de bidouiller les disklabels.

Les deux messages d’erreurs que j’ai eu le plus souvent :
ccdconfig: ioctl (CCDIOCSET): /dev/ccd0c: Inappropriate file type or format
disklabel: ioctl DIOCGDINFO: Device not configured
Une fois cette douloureuse étape passée, il ne reste plus qu’à faire un disklabel sur ccd0 et executer newfs /dev/rccd0a

Et voilà le travail :
Avant :
# dmesg |grep wd
wd0 at pciide0 channel 0 drive 0:
wd0: 16-sector PIO, LBA, 38166MB, 78165360 sectors
wd1 at pciide0 channel 0 drive 1:
wd1: 16-sector PIO, LBA, 38166MB, 78165360 sectors
wd0(pciide0:0:0): using PIO mode 4, Ultra-DMA mode 5
wd1(pciide0:0:1): using PIO mode 4, Ultra-DMA mode 5

Après :
# df -h
Filesystem Size Used Avail Capacity Mounted on
/dev/wd0a 1007M 42.1M 915M 4% /
/dev/wd0g 1007M 38.0K 957M 0% /home
/dev/wd0d 2.5G 6.0K 2.3G 0% /tmp
/dev/wd0f 3.9G 628M 3.1G 16% /usr
/dev/wd0h 2.7G 7.2M 2.6G 0% /var
/dev/ccd0a 61.3G 21.4G 36.9G 37% /mnt/datas

Par contre je n’ai pas encore testé de rajouter un disque “à la volée” voir si ca détruit tout le volume ou pas …

Vista Update #3

Pour faire suite aux billets du 24/04/2007 et du 10/02/2007,

Tellement gavé que le 500Go vieux de même pas une semaine soit mort, et que le xp arretait pas de planter, j’ai booté sous vista, pour voir qu’il y avait 15 mises à jour (pas rapide le dload), mais aussi des réponses aux problemes de materiel que j’avais soumis par l’utilitaire de gestion.
Bonne nouvelle, Adaptec a developpé un driver vista pour la carte SCSI. J’ai donc accès à mon disque SCSI, et si ça se trouve le scanner aussi mais trop la fleme de tester.
En 3 clics les drivers etaient installés, et le hdd aparait dans le poste de travail … ça faisait longtemps que ce genre de truc m’était pas arrivé.
Sans rebooter, je dois dire que j’etais impressionné.
Et ce n’est pas tout, la webcam fonctionne (à peu près), la carte son fonctionne très bien aussi, (la qualité est parfaite, mais il y a quand même une grosse perte de gain, je sais pas trop à quoi c’est dû, mais pour le moment j’ai pu tout écouter … … mais j’ai definitivement perdu les 3/4 de ma musique :'( bouhouhou)
La carte video à l’air de fonctionner, mais je n’ai pas trop exploré ça encore.

Bref les fonctionnalités s’ajoutent une à une, et pour le moment, avec l’utilisation que je fais du pc, à part que c’est un peu lent des fois (assez souvent quand même), ça me convient tout à fait.

Avec l’annonce d’un SP1 (reste à voir ce qu’il va y avoir dedans), vista va peut-être devenir un OS utilisable ?

Dernières recherches google et msn

Si ya bien un truc qui m’éclate ces derniers temps ces de regarder comment les gens tombent ici.

On a donc dans le désordre :
– j’ai du poil au zizi
– télécharger groland complot vieux
– eskimo site x
– skyblog eskimo
– fete de la musique 2007 quai andre citroen*
– ordinateur reboot lors insertion carte sd
– fete de la musique 2007 saza
– hurt
– enfant esquimo
– nippons ni mauvais blog
Рplages du d̩barquement
– le jeu qui veut gagné des millions
– bisous esquimo
– problème avec sd sur dx 4330
– haha
– paris 20ème bibliothèque “21 juin 2006”

c’est bien rigolo en tout cas. Quand j’aurais 5 minutes je regarderais dans la bdd si toutes les requêtes sont conservées 🙂

Windows Vista and defragmentation tool

J’avais parlé de mon expérience personnelle de Windows Vista il y a un peu plus de deux mois, dans ce billet, depuis je dois avouer que je ne m’en suis pas beaucoup resservi.
Voir même pas du tout vu que la grande majorité de mon matériel n’est pas supporté.
Fort de très vieilles expériences sous Longhorn et quelques Béta, j’avais prévu le coup, et ai installé XP sur le disque dur le plus rapide (raptor 36Go 10ktr/min), et Vista sur un vieux 20Go qui me servait pas a grand chose.
L’installation des deux OS sur deux disques différents ne pose pas trop de soucis, sauf quand on installe XP après Vista (un peu comme Windows et Linux), je ne pouvais donc plus booter sur le disque avec Vista.

A ma grande surprise la réparation du MBR s’est faite sans soucis, et en à peine 5 minutes en plus. Insertion du CD, détection des précédentes version de Windows, diagnostique, réparation, reboot et c’était bon.
Pour une fois que quelque chose se passe comme on l’espère avec ce machin là …

Sauf que j’ai récemment lu un article sur The Inquirer, dans lequel nous pouvons lire que Microsoft admet l’échec de Vista, Windows Vista, aussi appelé Me II. Soit Windows Millennium II.

Pour rappel de la qualité de Windows Millennium, voici le paragraphe d’introduction de Wikipedia (dont voici le lien)

Windows Millennium Edition (parfois abrégé Me, ancien nom de code Georgia. Notons également les deux n, contrairement au français millénium) est un système d’exploitation lancé par Microsoft le 14 septembre 2000. Entièrement basé sur Windows 9x (sur Windows 98 par exemple), il était le pendant familial et multimédia de Windows par rapport à la version professionnelle (Windows 2000 Professionnel).

Cependant, il est aussi moins fiable et beaucoup moins stable que celle-ci, ce qui a poussé Microsoft à lancer, le 21 octobre 2001, Microsoft Windows XP, la première version de Windows basée sur le code source de Windows 2000.

Soit, donc, Windows Vista semble être un échec cuisant, et ce pour quelques raisons (dont certaines sont des preuves de cet échec).
La première, Dell, qui a fait machine arrière en ne fournissant plus Vista mais XP aux nouveaux clients, la faute aux logiciels et au pilotes (obligatoirement contrôlés et signés par Microsoft avant d’être intégrés).
La seconde, la lutte contre le piratage.
En luttant “assez” efficacement contre le piratage (toujours faisable mais pas forcément accessible au commun des mortels), Microsoft a rendu Windows Vista réellement accessible qu’après l’avoir acheté (de 120 à 575€). Exit donc la masse d’ordinateurs équipés de Windows à très très bas prix (ca coute aussi “cher” de télécharger un windows piraté qu’un linux quelconque).

Vista perd donc tout son intérêt par rapport à Linux.

Sans parler de la tripotée de DRM installés de base sur le système, qui ressemble plus à une grosse boite noire très chère, mais qui brille parce que “Whaouu” !
Allez, parce qu’on ne s’en lasse pas:


Flavie Flament sait se servir de Vista


Dans un autre registre, mais toujours au sujet d’un produit Bilou, je me suis rendu compte récemment que l’ordinateur de ma soeur devenait lent. Je me suis alors demandé si elle avait déjà défragmenté le disque dur. Au moins une fois…
Des rapides “recherches” m’ont amenées à “L’outil de défragmentation n’est pas installé”, après avoir cherché pendant pas mal de temps (I wasn’t feeling lucky), et sans résultat (mis à part des forums sans réponse), j’ai laissé tombé.
Et ce week end, un peu plus motivé, j’ai fini par trouver la solution sur le support Microsoft, et permet de corriger le problème en trois clics. Pfu, non sans mal 🙂

Petit tip sous OpenBSD (et sans doute Linux aussi)

En fait je suis entrain de faire face à un grave problème
Tout à commencé quand j’ai voulu tester CakePHP, je me suis dit, plutôt que d’installer EasyPHP sur mon pc, je vais me servir d’un apache qui traine chez moi et qui supporte le PHP.

Premier test, http://rhea, j’arrive sur une page me disant It Worked! If you can see this page, then the people who own this host have just activated the Apache Web server software included with their OpenBSD System. They now have to add content to this directory and replace this placeholder page, or else point the server at their real content.. Pas mal, je tombe sur un pc qui a planté (une chance sur deux en fait, yen a un qui a planté le mois dernier et j’ai pas encore regardé ce que c’était)
Continuer la lecture de « Petit tip sous OpenBSD (et sans doute Linux aussi) »

Celle la je ne peux pas passer a côté sans en parler :)

Bon ok, je suis pas forcément très fort en code (je comprends vite fait quand c’est déja codé, je peux tripatouiller a un petit niveau, mais en écrire ….) donc forcément aussi, le shell script (en plus ca fait un bail que j’en ai pas vraiment fait) j’ai du mal.

Après avoir cherché, j’ai fini par trouver comment rajouter une ligne à la fin de n fichiers:

for i in `ls`; do echo “toto tata titi” >> $i;done

Après réflexion je me suis dit que j’allais mettre une ‘achement compliquée mais dont je me souviens jamais de l’ordre:

scp -r user@host:/full/path/to/target /full/local/path

Et la 3ème commande du destin que j’aurais utilisé ajd 🙂

for i in `ls`; do cat $i | sed -e ‘s/2004052601/2007011000/g’ > $i.tmp; mv $i.tmp $i ;done