Alive

((http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/35/35/48/18391341.jpg)) %%% %%% Je l’ai vu en DVD (et c’est vraiment pas une obligation, disons que le 5.1 rajoute du punch à la musique), sans avoir lu aucune critiques, et j’ai pas eu l’impression de perdre du temps mais presque. %%%%%% Disons qu’en bruit de fond c’est plutôt pas mal comme film, vu que la musique est plutôt sympa, les paroles en revanche c’est pas trop mon truc, un petit peu trop « gniangnian » a mon goût. %%%%%% L’histoire bateau d’un has been du showbiz qui remonte la pente en mettant en scène un spectacle dans lequel personne ne veut investir un seul centime. %%%%%% Le pauvre malheureux déchu, doit jongler entre son musicien qui chante bien mais qui ne veut pas chanter, son ex femme, ses gosses, et un de ses « amis » qui lui en veut. %%%%%% Trop dure la vie quand même, y’a pas à dire.%%% Et finalement, ouiiiii, il y arrive, et comme par le plus grand des miracles, c’est un succès.%%% Trop fort le gars.

Premier bug on dirait

Faudra voir a l’utilisation, mais j’ai l’impression qu’il y a un ch’ti bug, après avoir inséré l’image, le calendrier et tout le menu a droite ne suit pas et descend tout en bas du dernier post.%%%%%% Si c’est le cas c’est dommage parce que ca a pas l’air super pratique a l’utilisation.

Premier post

Et voilà . Avec la mode des blogs qui s’étend un peu plus chaque jours, je me suis dit que ce n’était sans doute pas qu’un effet de masse et qu’il devait y avoir quelque chose de sympa à exposer des bouts de sa vie à des potes et/ou une majorité d’inconnus…. let’s wait & see comme disait l’autre.

Plutôt que de rester un pas en arrière et que demain on me dise « quoi ??? tu n’as pas de blog ???? » j’ai préféré prendre de l’avance sur mon retard et en installer un. Etant donné que je suis pas trop fan des « ouech-blog », skyblog pardon par rapport à l’image que le nom véhicule, j’ai opté pour l’open source sur un hébergement free (comme ca en plus ca va ramer et ca va saouler tout le monde niark niark niark).

Voili voilou