Qu’on se le dise

Alors que les affiches ont fleuri ce weekend sur les panneaux municipaux d’affichage pour la présidentielle 2007, que le rabâchage médiatique bat son plein, on commence même à voir de plus en plus d’articles sur une campagne peut-être “trop longue”.
Le ras-le-bol général commence à poindre. Mais disons nous bien qu’il ne reste plus que 10 jours de supplice pour 5 ans de malheur.
Oui moi j’y crois !
Je reste intimement persuadé que quelque soit le pantin politique choisi, peu de changements sont à prévoir. Mais l’illusion est tellement belle.

2 réponses sur “Qu’on se le dise”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.