Jack Bauer fait plier G.W. Bush

… ou presque ! Les Etats-Unis sont décidément un pays incroyable qui nous défie constamment la première place enviée du pays ayant la plus forte propension à la contradiction. Le soit disant homme-le-plus-puissant-du-monde est ainsi obligé d’adapter ses plans en fonction du héros Jack Bauer. Petit exposé d’une anecdote qui en dit long.

Bush, en grande difficulté pour faire passer sa nouvelle loi restrictive sur l’immigration, décide (enfin son équipe a décidé) de s’adresser à sa nation le lundi 15 mai, pour exposer ses arguments et lancer un grand débat dans les médias. Comme c’est habituellement le cas, le choix du network qui retransmettra l’élocution présidentielle est réalisé en interne. Possédant plusieurs grands Network privé à l’image de notre bien-aimé TF1, Bush décide dans un premier temps de lancer se débat sur la Fox, chaîne appartenant à Rupert Murdoch, républicain ultra conservateur et surtout grand manitou des médias de la droite dure américaine. Tout se passe dans le meilleur des mondes, mais c’était sans compter sur Jack Bauer et tous ses fans qui décident de se manifester immédiatement.

Car le soit disant homme-le-plus-puissant-du-monde avait oublié un petit détail : le lundi 15 mai sera diffusé l’épisode final de la saison 1 de Prison Break et surtout le 22ème épisode de la saison 5 de 24H Chrono. Or dans l’idée de Bush, son allocution et le débat qui s’en suit, devrait se dérouler entre 20H30 et 22H. La Fox a donc annoncé qu’elle sera obligée d’annuler purement et simplement la diffusion de Prison Break et l’épisode de 24. Le peuple américain ayant une forte propension à se bouger quand il s’agit de leurs séries TV (en revanche, « l’axe du mal » de leur président, ils s’en foutent) me mouvement de protestation a été immédiat et les conseillers de Bush ont vite compris qu’ils étaient en train de se prendre les pieds dans le tapis. Déjà en difficulté sur sa loi, si en plus Bush annule pour son discours la série phare des américains, la coupe est pleine.


Jack Bauer fait sa loi !

George W. Bush a donc décidé donc de revoir ses plans. Son allocution est réduite à 20 minutes et pas une minute de plus : exit le débat et le tout sera diffusé sur tous les grands Network. L’épisode final de Prison Break et celui de 24 ne seront donc décalés que de 20 minutes, juste le temps au type qui occupe la maison blanche de dire le fond de sa pensée. Bush s’est donc retrouvé face à plus fort que lui, et Jack Bauer dicte les règles du jeu à son propre président en vrai héros qu’il est. Tout ceci pourrait donc être une nouvelle occasion de sourire si cela ne révélait pas une réalité abrupte bien plus importante. Sous l’apparence d’un joli poisson d’Avril ou d’un cauchemar moderne, où les présidents de démocratie moderne doivent prendre soin de s’intercaler gentiment entre les programmes télé des péquins moyens vissés sur leur sofa, pour surtout ne pas les froisser et prendre trop de place. Tout cela n’est finalement qu’une question de priorité et la politique et les questions de société n’ont qu’une place très secondaire quand il s’agit de suivre les aventures de Jack Bauer. Faudra-t-il arriver à une élection américaine entre Jack Bauer et George W. Bush pour arriver à dégager le second ?

Maxime Girardeau (source: dvdrama)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :