Windows Vista and defragmentation tool

J’avais parlé de mon expérience personnelle de Windows Vista il y a un peu plus de deux mois, dans ce billet, depuis je dois avouer que je ne m’en suis pas beaucoup resservi.
Voir même pas du tout vu que la grande majorité de mon matériel n’est pas supporté.
Fort de très vieilles expériences sous Longhorn et quelques Béta, j’avais prévu le coup, et ai installé XP sur le disque dur le plus rapide (raptor 36Go 10ktr/min), et Vista sur un vieux 20Go qui me servait pas a grand chose.
L’installation des deux OS sur deux disques différents ne pose pas trop de soucis, sauf quand on installe XP après Vista (un peu comme Windows et Linux), je ne pouvais donc plus booter sur le disque avec Vista.

A ma grande surprise la réparation du MBR s’est faite sans soucis, et en à peine 5 minutes en plus. Insertion du CD, détection des précédentes version de Windows, diagnostique, réparation, reboot et c’était bon.
Pour une fois que quelque chose se passe comme on l’espère avec ce machin là …

Sauf que j’ai récemment lu un article sur The Inquirer, dans lequel nous pouvons lire que Microsoft admet l’échec de Vista, Windows Vista, aussi appelé Me II. Soit Windows Millennium II.

Pour rappel de la qualité de Windows Millennium, voici le paragraphe d’introduction de Wikipedia (dont voici le lien)

Windows Millennium Edition (parfois abrégé Me, ancien nom de code Georgia. Notons également les deux n, contrairement au français millénium) est un système d’exploitation lancé par Microsoft le 14 septembre 2000. Entièrement basé sur Windows 9x (sur Windows 98 par exemple), il était le pendant familial et multimédia de Windows par rapport à la version professionnelle (Windows 2000 Professionnel).

Cependant, il est aussi moins fiable et beaucoup moins stable que celle-ci, ce qui a poussé Microsoft à lancer, le 21 octobre 2001, Microsoft Windows XP, la première version de Windows basée sur le code source de Windows 2000.

Soit, donc, Windows Vista semble être un échec cuisant, et ce pour quelques raisons (dont certaines sont des preuves de cet échec).
La première, Dell, qui a fait machine arrière en ne fournissant plus Vista mais XP aux nouveaux clients, la faute aux logiciels et au pilotes (obligatoirement contrôlés et signés par Microsoft avant d’être intégrés).
La seconde, la lutte contre le piratage.
En luttant “assez” efficacement contre le piratage (toujours faisable mais pas forcément accessible au commun des mortels), Microsoft a rendu Windows Vista réellement accessible qu’après l’avoir acheté (de 120 à 575€). Exit donc la masse d’ordinateurs équipés de Windows à très très bas prix (ca coute aussi “cher” de télécharger un windows piraté qu’un linux quelconque).

Vista perd donc tout son intérêt par rapport à Linux.

Sans parler de la tripotée de DRM installés de base sur le système, qui ressemble plus à une grosse boite noire très chère, mais qui brille parce que “Whaouu” !
Allez, parce qu’on ne s’en lasse pas:


Flavie Flament sait se servir de Vista


Dans un autre registre, mais toujours au sujet d’un produit Bilou, je me suis rendu compte récemment que l’ordinateur de ma soeur devenait lent. Je me suis alors demandé si elle avait déjà défragmenté le disque dur. Au moins une fois…
Des rapides “recherches” m’ont amenées à “L’outil de défragmentation n’est pas installé”, après avoir cherché pendant pas mal de temps (I wasn’t feeling lucky), et sans résultat (mis à part des forums sans réponse), j’ai laissé tombé.
Et ce week end, un peu plus motivé, j’ai fini par trouver la solution sur le support Microsoft, et permet de corriger le problème en trois clics. Pfu, non sans mal 🙂

Une réponse sur “Windows Vista and defragmentation tool”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.